Rechercher
  • Laetitia Dupont

MASSAGE et ACCOUCHEMENT : méthodes de soulagement de la douleur pendant le travail

Dernière mise à jour : 6 oct.

L’accouchement venu, les massages du papa peuvent vous aider à vous détendre et à récupérer au cours de la première étape du travail (la dilatation), pendant une contraction ou encore pendant la pause qui se produit entre chaque contraction.


De nombreuses techniques

Il peut s’agir d’effleurages qui stimulent la libération d’endorphines, de pressions fortes ou de percussions qui déroutent le système nerveux et diminue la douleur. Les acupressions, ces pressions fixes des doigts sur des points précis du corps, sont aussi une manœuvre très utile.


La grande variété des zones à masser permet de s’adapter aux mouvements et aux changements de position de la maman. Peu importe la position de la maman, il y a possibilité de l’aider et de lui faire du bien, que ce soit avec des pressions au sacrum, un massage des épaules et de la nuque ou simplement des effleurements pour détendre le ventre.


Le massage fait en sorte que le corps libère des endorphines qui agissent naturellement comme analgésique et qui réduisent l’anxiété. Les endorphines sont responsables du sentiment de bien-être et d’euphorie.

L’endorphine endogène est une hormone secrétée par le corps pour se protéger de la douleur. Pour favoriser la production des endorphines lors de l’accouchement, un certain abandon est nécessaire. Pour cela,

  • Créer une bulle d’intimité (éclairage tamisé, chuchotements, musique,...);

  • Etre à l’aise d’emettre des sons;

  • Laisser aller à votre instinct et avoir confiance que votre corps sait comment accoucher;

  • Laisser aux autres le soin de compter la fréquence des contractions, les heures, les centimètres de dilatation, ...

Les experts expliquent que le massage améliore la circulation sanguine et bloque la transmission des sensations douloureuses. Les massages peuvent être faits :

  • Entre les contractions: friction au niveau du visage, de la tête ou du cou, dans le bas du dos, au niveau des jambes, du sacrum, des épaules, etc.

  • Pendant les contractions: utiliser les points de pression au niveau des zones gâchettes.


Pour détendre les muscles du visage


- Placer l’index, le majeur et l'annulaire des deux mains à la base du nez, afin que le bout des doigts de la main droite et ceux de la gauche se touchent. En exerçant une légère pression, glisser lentement les doigts vers les tempes.


- Placer le pouce et l'index des deux mains sur le milieu du menton et, en exerçant une légère pression, dessiner tout l'arc de la mâchoire, en montant jusqu’aux oreilles.


- Placer le bout de l'index et du majeur à la base du nez. Monter progressivement jusqu’au front, en appuyant très légèrement.


- Exercer une légère pression au centre du front et sur les tempes avec l'index et le majeur.

Pour relaxer le cou et les épaules

- Placer le bout des doigts des deux mains sur les côtés du pli de la nuque (un petit renfoncement existant à la base du crâne, au début de la nuque), à côté de la colonne vertébrale. Descendre jusqu’aux épaules, en faisant des mouvements circulaires.


- Placer la paume de chaque main sur les épaules, à la base du cou. Glisser lentement les mains jusqu'à la fin des épaules.


- Placer les pouces sous les omoplates, à côté de la colonne vertébrale, et exercer une petite pression pendant quelques secondes. Glisser les doigts et les diriger à nouveau vers le haut, en répétant la même pression. Continuer à monter, jusqu’à arriver à la nuque.

Pour soulager le dos


- Allongée sur le côté, avec une jambe pliée et l'autre tendue, masser les faisceaux musculaires qui se situent parallèlement à la colonne vertébrale, en faisant de légers mouvements du bout des doigts, à partir de la taille et jusqu’au coccyx.


- Placer la paume de la main sur la partie basse du dos et effectuer de légers mouvements circulaires sur toute la zone du coccyx.


- Frotter avec les paumes des mains la partie basse du dos, en faisant des mouvements circulaires lents et doux.

Pour soulager les jambes lourdes


- Stimuler délicatement du bout des doigts la ligne imaginaire qui longe la partie extérieure du tibia. Commencer du genou pour arriver jusqu'à la cheville.


- Du bout des doigts, effectuer un massage sur la partie inférieure de la jambe, en se déplaçant le long de la ligne imaginaire qui relie la cheville avec l’os du genou.


- Frôler la partie extérieure des cuisses, en utilisant toute la main, en partant des genoux et en montant progressivement jusqu’aux hanches.



L'acupression

Les points sur lesquels se concentrer pour stimuler la production d’endorphines s’appellent les « points gâchette ». En les connaissant, votre partenaire pourra avoir un rôle actif dans le processus de réduction de la douleur.

Il ne s'agit pas d'un massage mais d'une pression ferme sur un point précis.



L’acupression (pression avec les doigts sur des points d’acupuncture) fait également preuve d’une grande utilité lors de l’accouchement. Les points d’acupression sont très nombreux et ont chacun un rôle précis. Un de ces points est situé à la jonction entre le pouce et l’index. Quand on appuie fermement sur cette zone sensible, on favorise la bonne progression du travail en stimulant les contractions et en aidant à la descente du bébé dans la deuxième phase du travail, lorsque le col est complètement dilaté. Ce point de pression aide également à régulariser les contractions et à les rendre plus efficaces.



Acupression-pendant-travail-accouchement
.pdf
Download PDF • 472KB




3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

"Votre corps est précieux. Il est votre véhicule pour l'éveil. Prenez en soi." - Buddha Chez vous ou en cabinet, je vous invite à la douceur par le massage, auteur de nombreux bienfaits: - réduire l'a